Initiation à l’art des dentellières

Date:

14-15 juin 2024

Prix:

CHF 290.–

Ce cours vous permettra d’apprivoiser les techniques de base de la dentelle.
Vous apprendrez à préparer votre coussin de dentellière et les fuseaux. Vous découvrirez les techniques de base. Vous saurez comment lire les instructions et ferez un échantillon avec les différents points de base que vous emporterez pour continuer votre apprentissage d’une manière indépendante.

Le cours sera donné par Cecilie Gagnebin qui a appris les rudiments de la dentelle en Scandinavie et a poursuivi en autodidacte.

Durée

Cours sur 1 jour ½ : Vendredi 14 juin 2024 de 17 à 20h et samedi 15 juin 2024 de 9h à 17h

Pensez à prendre une collation pour la pause de midi le samedi.

Matériel

Il est recommandé d’acheter le Kit du débutant (paquet de fuseaux et un coussin de dentelière) que vous emporterez chez vous après le cours pour continuer votre apprentissage.
Un support de cours sera fourni aux participants.

Kit du débutant à CHF 50.-
Prix : CHF 240.- ou CHF 290.-avec le Kit

Public

Ouvert à tous. Maximum 5 participants

Professeure

Des questions ?

Les prochains ateliers

14-15

Juin 2024

17:00

Initiation à l’art des dentellières

CHF 290.–

CHF 290.–

CHF 290.–

Ce que nos élèves ont réalisé

Ateliers

Des séances d’un jour ou de quelques heures autour d’une technique ou d’une matière en relation avec les activités de l’Atelier De Fil en Fil.

Cours

Individuels, à la carte ou en petit groupe, les cours traitent tout le processus de création de textile ou autre matières. 

Stages

Les stages peuvent être d’un ou de plusieurs jours et traiterons des thèmes autour du textile et du fil, en faisant appel à un spécialiste.

Cecilie Gagnebin

Trésorière de l’Association

Après avoir passé trente ans dans la restauration de peintures, je suis tombée dans le textile. Couture, broderie et tricot m’ont toujours intéressée. Le filage de la laine et le tissage sont entrés dans ma vie il y a vingt ans, lorsque mon mari et moi avons repris un domaine familial, en Norvège et élevé quelques moutons. J’ai tout d’abord appris par moi-même à transformer la laine puis pour me perfectionner, j’ai rejoint un groupe de paysannes-tisserandes qui se réunissaient une fois par semaine. Je m’intéresse particulièrement aux techniques traditionnelles de la laine et du lin et j’utilise mes laines teintes à l’aide de plantes et de champignons pour produire des textiles destinés à la maison et à l’habillement.